generationweb

generationweb

les plantes à fumer


les cigarettes sans tabac

Avant tout dédié aux curieux qui aimerais savoir si il y a que le tabac qui se fume, comment passer de la nicotine à la plante avec toute cette mauvaise pub, et les moyens qui deviennent de plus en plus ridicules pour (arrêter de fumer ha ha) ce n’est pas arrêter de fumer l’important c’est qu’est ce que l’on fume car même si cela reste nocif on fume depuis des siècles et aujourd’hui nous avons les moyens pour trouver des plantes à fumer sans effet psychotrope intense ni de produits chimiques, je vous invite aussi sur quelques articles sur l'histoire du tabac qui au début n’en était pas !!! Ainsi que ceux qui par hygiène de santé aimerais fumer sans s’intoxiquer puissance 10, enfin de ne plus se sentir arnaqué ; maintenant et depuis toujours  il y a les plantes à fumer, les accros  à la nicotine pourront avec peu d’effort mental faire la transition entre un produit que l’on connait, est une histoire louche avec une contribution au dons pour le cancer, un produit qui répond à une nouvelle hygiène de santé attendu par la majorité sans pour autant se mettre à fumer l’infumable surtout qu’il est possible de trouver des vertus dans les plantes qui agissent par exemple pour avoir des rêves plus réalistes et bien d’autres encore ...

> Voici une liste des plantes fumables avec leurs effets ;

1. Ce qui manquera le plus aux accros c’est la nicotine et la gestuelle. J’ai fais l’expérience, le premier soucis a été que je ressentais le manque de la nicotine et là le cerveau traduit ça comme quelque chose de mauvais alors que ce n’est pas plus mauvais que la cigarette. En faisant cette déduction logique, j’ai continué à fumer les plantes mais cette fois en pensant que par principe logique c’est mieux, moins nocif, puis il faut savoir que ses plantes ont un certain pouvoir qui encourage à chercher au fond de sois-même les effets présent dans celles-ci ; là, ça fonctionne parce que j’ai occupé mon cerveau à faire autre chose tout en le trompant avec le geste qui est toujours là, ainsi qu’avec les effets des plantes qui transitent avec le manque de nicotine.

2. Pour vendre ceci il faut trouver un accord entre plusieurs variétés et sous différents dosages. Éviter les plantes hallucinogènes et psychotropes mais plutôt s’orienter vers celles avec des effets moins importants et surtout plus utiles, la particularité de ce nouveau fumeur c’est qu’il pourra sélectionner quelles plantes lui conviendront que ce soit ; au goût, comme pour les effets présent dans les mélanges .

3. Ceci est un projet en cours d’études, mais l’idée est là. C’est un long travail avec des règles à respecter et des recettes à accorder puis des gammes à créer pour séduire, ce différencier et diversifier en respectant notre santé un maximum, il est écrit de plus en plus sur le net que c’est la nouvelle quête des fumeurs.  alors ?!


19/08/2013
0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :